Audience privée de la CICS avec le Pape Francesco

Filed under: News |

Nous avons la joie de vous annoncer que sa sainteté le Pape Francisco a souhaité recevoir les présidents et l’aumônier mondial de la CICS dans le cadre des événements du centenaire des scouts catholiques samedi 25 Janvier 2014.

Qu’avons-nous dit au Pape ?
Une présentation de la CICS , de ses perspectives, de sa structure mondiale , de ses relations avec l’OMMS et le Conseil Pontifical pour les Laïcs a été faite par le Président mondial Bray Barnes.

Le Président mondial Roberto Cociancich a remarqué que les scouts ont vécu depuis toujours sur les frontières . « Scout », c’est le mot utilisé pour ceux qui vont de l’avant pour explorer les frontières. Les frontières d’aujourd’hui ne sont pas seulement les frontières géographiques mais aussi de la diversité culturelle , religieuse et sociale, et les frontières de l’injustice.
Aujourd’hui, le mouvement scout (OMMS) est pleinement engagé dans la promotion du dialogue inter-religieux parmi ses membres.
Dans ce cadre, l’engagement de la CICS est d’être pleinement et entièrement scoute catholique : nous voulons être catholiques dans le mouvement scout et être scouts dans l’Église catholique .
Être catholique dans le mouvement scout signifie apporter le sens de la fraternité , de l’amitié , de la solidarité, et surtout le sens de Dieu. Cela signifie aussi travailler pour le dialogue inter-religieux.
Être scout dans l’Église catholique signifie apporter une simplicité, un esprit pratique et être un lieu où les chrétiens peuvent facilement se sentir à la maison, où même ceux qui ont des difficultés avec les hiérarchies ecclésiastiques peuvent trouver un accueil.
Les membres de la CICS s’emploient à répandre le sens de la justice , le service à la famille humaine , l’engagement pour la paix.

L’Aumônier mondial Père Jacques Gagey a rappelé que le centenaire a été inspiré par la lumière du Père Jacques Sevin, qui a récemment été déclaré vénérable par le pape Benoît XVI. La cause de sa béatification a été plaidée par l’ Aumônier mondial qui a également souligné que, grâce au Père Sevin les racines du scoutisme ont été profondément enfoncées dans le catholicisme. En même temps, Jacques Sevin a appuyé la dimension inter-religieuse et le développement du scoutisme dans le monde entier.
Dans cet esprit, il avait toujours une approche amicale envers les non-croyants quand ils ne sont pas « irréligieux » dans le sens expliqué par B.-P.

Qu’est-ce que le Pape nous a dit ?

Pape Francis nous a écouté et a accordé beaucoup d’attention et de gentillesse. Il a fait part de son expérience avec les scouts argentins. Il a mentionné son successeur le nouveau Cardinal Mario Poli , archevêque de Buenos Aires , scout depuis sa jeunesse et qui est encore aujourd’hui l’aumônier national de l’Argentine.

Pape Francis a encouragé et exhorté les scouts à aller de l’avant et encore de l’avant. Il a fait observer que, pour aller de l’avant, il est nécessaire de ne pas nous laisser voler notre espérance . Qu’est-ce qui peut nous dérober notre espérance, a t-il demandé ? La mondanité, les tentations du monde , la consommation , la recherche de plaisirs faciles, l’hédonisme, en d’autres termes toutes ces choses qui tentent de nous persuader que le ciel c’est ici tout de suite.

Pape Francis a également recommandé de ne pas oublier la responsabilité de l’héritage . Nous ne sommes pas propriétaires de la terre ni du monde . Nous avons reçu la terre en héritage de ceux qui ont vécu avant nous . Cet héritage ne nous appartient pas . Nous devons simplement en prendre soin pour une certaine période de temps – qui est notre vie. Nous le devons à nos enfants et ceux qui viendront après nous.
C’est le sens du thème du centenaire des Scouts Catholiques: «garder la lampe allumée ».

L’ audience s’est déroulée dans une atmosphère très conviviale et chaleureuse, et en même temps selon toutes les règles de la diplomatie. La CICS n’avait pas eu depuis longtemps ce grand honneur d’être reçue par le Saint Père en audience privée.